Résultats et Interviews - Le Trophée de l'Innovation Amiante 2018

LES TROPHÉES DE L’INNOVATION, LA FILIÈRE MOTEUR DE DÉVELOPPEMENT !

2018 signe la valorisation des acteurs de la filière toujours plus déterminés à traiter le risque et la gestion du risque amiante. Le SPA a donc lancé le Trophée de l’innovation pour valoriser l’émulation constante et les initiatives des acteurs de la filière.

POUR CETTE PREMIÈRE, 2 PRIX ONT ÉTÉ REMPORTÉS :

Remise des Trophées de l'Innovation Amiante 2018 - SPA PARIS

GRAND PRIX DU JURY

BLASTRAC

Interview

SPA : La grenailleuse verticale Blastrac a reçu le Grand prix du Jury du Trophée de l'innovation. Quelles sont ses spécificités ?

Sébastien Boutant (responsable technico commercial) : Actuellement, les machines utilisées sont bien souvent lourdes, et ont une mauvaise aspiration à la source. C'est pour cette raison que nous avons imaginé un système qui se « colle » au mur. Notre grenailleuse est capable de travailler sur des voiles béton pour le retrait des enduits amiantés et plus uniquement sur de l'acier. Pour cela, nous avons travaillé sur la succion par l'aspiration, une sorte d'effet ventouse. Au niveau du rendement, elle peut travailler jusqu’à 40 m2 par heure sur le béton et ne consomme que 100 grammes au m2 de grenailles.

SPA : Quels sont les avantages pour les opérateurs ?

Sébastien Boutant : Ils sont nombreux. Notre objectif était de supprimer un maximum d'opérateurs de la zone de travail avec une machine portative. Avec cette grenailleuse, un opérateur suffit et la pénibilité du travail est amoindrie puisque la machine ne pèse que 150 kilos. Nous voulions vraiment développer une solution qui demande moins de personnel, un meilleur rendement et plus de sécurité. Sur nos derniers chantiers tests, nous avions 0 fibre/litre.

SPA : La grenailleuse est-elle déjà commercialisée ?

Sébastien Boutant : Oui, depuis six mois. Preuve de son efficacité, nous en avons vendu une pour le chantier du Fort de Vaujours (77) où étaient, autrefois, testés, les détonateurs de bombes atomiques.

COUP DE CŒUR DU JURY

SO.MA.S

Interview

SPA : Le ioniseur de SO.MA.S a remporté le Coup de cœur du Jury, quel est son principe ?

Stéphane Saliou (co-gérant) : La ionisation existe depuis plusieurs années dans les secteurs de la santé et du bien-être, et SO.MA.S est précurseur quant à son adaptation au domaine de l’amiante. Le ioniseur, commercialisé depuis 6 mois, est utilisé sur les chantiers de désamiantage et permet de charger les particules de poussière en ions (4 000 ions par cm3) afin de les alourdir et de les faire retomber au sol. Nous parvenons à obtenir un air antistatique avec un équilibre entre les ions positifs et les ions négatifs. La différence avec les autres secteurs est que notre ioniseur ne produit pas d’ozone.

SPA :Pouvez-vous nous présenter sa mise en œuvre sur le terrain ?

Stéphane Saliou : Le ioniseur est placé au niveau du confinement à l’instar d’un déprimo, ce qui permet notamment de ne pas avoir à le décontaminer. L’appareil fonctionne en continu sur secteur durant toute la durée de l’intervention, et a une capacité de 1 500 à 2 000 m3. Pour les zones d’intervention présentant des volumes plus importants, il est tout à fait possible de multiplier les ioniseurs.

SPA : La Pollubox était également présentée dans le cadre de ce Trophée, de quoi s’agit-il ?

Stéphane Saliou : Il s’agit d’une coque de protection 100% française, qui permet, grâce à un plateau doté de roues décontaminables et à roulements étanches, de sortir du matériel contaminé hors de la zone. Cette coque existe en quatre versions : deux tailles pour les aspirateurs, une pour les décolleuses et une pour les rectifieuses. De plus, elle s’adapte à toutes les marques, peut être nettoyée au jet d’eau et assurer un transport des machines en toute sécurité.

NOS AUTRES PARTICIPANTS

BCLINVENT

GEOCAPA

SEBEMEX

SOGELINK